PCO.jpg top.jpg
slit lamp techniques common eye disorders clinical techniques
sub_sec.jpg sub-section 1 sub-section 2 sub-section 3 sub-section 4
bottom.jpg
go to the main page
episcleritis
scleritis   Cette maladie tend à frapper davantage les patients hypermétropes en raison de la chambre antérieure relativement étroite. Le glaucome aigu à angle fermé peut être provoqué par le blocage de l’écoulement de l’humeur aqueuse en raison de la dilatation de l’iris après que le patient soit entré dans une pièce sombre ou la prise d’un médicament anticholinergique. La pression intraoculaire s’éleve habituellement à plus de 50 mm Hg. L’obtention d’une lecture « normale élevée » (24 à 32 mm Hg) par tonométrie suggère la présence de glaucome.
iritis
glaucoma

























L’oeil atteint peut être aussi dur qu’une bille de verre à la palpation. Le nerf optique peut subir des dommages permanents en 24 à 48 heures.

L’oeil est rouge et extrêmement douloureux.

Légère photophobie.

Perte de vision et perception de halos colorés autour des lumières.

La personne peut avoir des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements.

La pupille est non réactive et dilatée à la moitié de son diamètre.

Œdème cornéen voilé.

* Une consultation immédiate en ophtalmologie est recommandée afin de guider le traitement médical.

Traitement médical : Il faut habituellement administrés des agents osmotiques (mannitol 1 à 2 g/kg), des myotiques (Pilocarpine 2 % - deux gouttes aux 15 minutes x 4, puis q 1 h), des bétabloquants (collyre Betagan? q 12 h) et de l’acétazolamide 250 mg par voie orale q 6 h (ou 500 mg par voie intramusculaire en cas de vomissements). Pour diminuer la pression intraoculaire, les agents osmotiques provoquent une diurèse, les myotiques topiques et les bétabloquants contractent la pupille et l’acétazolamide diminue la production d’humeur aqueuse.

Un analgésique devrait être administré au besoin.

Un traitement chirurgical peut être dispensé tout en continuant de chercher à diminuer la pression intraoculaire par traitement médical.